Captain Scarlet sur pellicule

Introduction


Il y a quelques mois, j’ai eu la chance d’obtenir 7 épisodes de Capitaine Scarlet sur pellicule 16mm en noir & blanc, c’est d’ailleurs cette heureuse trouvaille qui a initier la création de ce site internet. C’est également un moyen de revenir sur le pourquoi et le comment de ces bobines en noir&blanc toutes datées de la fin des années 60 débuts 70.

Seek & Destroy


Avant de parler de ces bobines, il faut établir certaines choses avant. Nous sommes en 1967, L’odyssée du cosmos a été un semi-échec au cinéma et la saison 2 de « Les Sentinelles de l’air » est brutalement stoppé par Lew Grade. Ce dernier commande a Gerry Anderson, et à sa société nouvellement renommé Century 21, une nouvelle série. Anderson a encore un peu en travers de la gorge les critiques incendiaire de son film, jugé enfantin par certains journaliste. Le nouveau projet serais donc plus sérieux, plus sombre. Ainsi naquit le Capitaine Scarlet et les belliqueux Mysterons. Si de nouvelles marionnettes, dont le corps et les tête respecte les proportions humaines, la série serais en revanche tourné comme d’habitude, sur pellicule.

Dans les années 60, la télévision utilisait déjà des caméra analogique pour la diffusion des émissions, mais ces imposantes caméra était uniquement utilisé en studio pour les programme en directe. Enregistrer un programme sur bande magnétique était possible, mais assez couteux, de plus toutes les chaînes de télé dans le monde ne disposait pas du système pour les utiliser. Ainsi le format utiliser majoritairement pour les programmes de fictions resta pendant longtemps le format pellicule. Il existe cependant quelques exceptions comme Doctor Who ou bien les deux premières saisons de Chapeau Melon et Bottes de Cuir. Gerry Anderson avait bien entendu opté pour la pellicule car beaucoup plus facile à utiliser.

La série était bien entendu filmé et diffusé en couleur, mais ce n’est pas le cas dans le monde entier. Certains pays n’ont pas encore l’infrastructure de diffuser en couleur, d’ailleurs au début des années 70, beaucoup de foyer n’était pas non plus passé à la couleur. Donc des copie noir & blanc était également produit pour la diffusion à l’étranger. Et c’est justement 7 de ces copie que j’ai obtenue.

Les épisodes sont les suivants :

Titre Format État
04 Point 783 N&B Correct
07 Renegade Rocket N&B Illisible
08 White as Snow N&B Correct
10 Spectrum Strikes Back N&B Correct
13 The Heart of New York N&B Correct
14 Fire at Rig 15 N&B Correct
22 Cratère 101 N&B Correct

Mise à part Renegade Rocket, les bobines sont d’en un états correct et relativement peu abimé, mais elles dégage toute une odeur de vinaigre, signifiant une dégradation inévitable du support. Renegade Rocket et d’ailleurs déjà bien abimé. J’essaye de conserver ses bobines dans les meilleurs conditions, mais je sais très bien qu’un jour il sera impossible de les projeter pour en profiter. Fort heureusement aucun épisodes ne manque et je possède l’édition blu-ray avec les épisodes en haute définition.