Making of The Investigator


< Retour


The Investigator possède un statut un peu spécial dans la filmographie de Gerry & Sylvia Anderson. Produit en 1973 avec un faible budget, cet épisode pilote ne sera jamais diffusé ni à la télé ni même auprès des responsables des Networks à qui il était destiné. Pourtant, des copies pirates circulaient dans les conventions et entre fans.

Les origines


Alors que la production de UFO, Alerte dans l’espace s’étire sur 17 mois entre 1969 et 1970 à cause de la fermeture des studio MGM de Borehamwood, Gerry Anderson se voit attribuer la production d’une série d’espionnage contemporaine, Poigne de Fer & Séduction. A cette occasion, Gerry et Sylvia Anderson s’associe avec le producteur Reg Hill pour former Group Three Production. Le tournage de la première saison démarre en 1972 pour une diffusion dès le mois de septembre sur le réseau ATV. La série reçoit un certain succès et une seconde saison est déjà en préparation pour 1973. Au même moment, UFO, Alerte dans l’espace débarque sur les télés américaines et reçoit également un vif succès, a telle point que Lew Grade réfléchit déjà à commander de nouveaux épisodes. Avec UFO, Alerte dans l’espace et Poigne de Fer et séduction, Gerry constate qu’une tranche du publique est laissé de côté, les jeunes téléspectateurs.

 

 

 

Afin de renouer avec ce public, Gerry Anderson envisage de produire une nouvelle série de marionnette, malgré l’échec de Service Secret en 1969. Il sait également que ITC et Lew Grade ne le suivront probablement pas sur cette idée. Il se tourne donc vers les États-Unis et plus précisément son ami George Heinemann, Vice-président des programmes pour enfants du réseaux N.B.C. . Gerry Anderson imagine donc une nouvelle série mêlant aventure et espionnage dans la même veine que Joe 90 ou Service Secret : The Investigator raconte les aventures de John et Julie, miniaturisé et aux service de L’investigateur, un être venu d’une autre galaxie afin de combattre le crime sur Terre. Il demande à Shane Rhimmer (entre autre la voix de Scott Tracy dans Les sentinelles de l’air) d’écrire l’histoire du pilote, Sylvia Anderson se chargeant de le retranscrire en scénario. Shane et Sylvia seront également les voix pour John et Julie respectivement. A cette époque, les États-Unis sont assez critique envers les programmes jeunesse violents. Impossible donc de leur proposer une série qui aurait le même ton que Capitaine Scarlet.

La production


Afin de couvrir les risques et de ne pas impacter Group Three Production, Gerry, Sylvia et Reg Hill forment Starkits et lancent la production de ce pilote. Le pilote sera entièrement tournée sur l’île de Malte en décors réel et Gerry décide de réaliser l’épisode. Il forme une petite équipe de tournage avec d’anciens associés tel que Harry Oakes, Len Walter et David Lane. Les marionnettes sont sculptés par John Brown et produite par Voluscene Ltd. Étant destinés à interagir avec des acteurs, leurs visages sont très réaliste. C’est Wanda Brown, la femme de John Brown qui se chargera de les manipulés. Les deux véhicules utilisés par John et Julie, une voiture rouge à huit roue et un bateau à propulsion à réaction sont dessinée par Reg Hill et construits par Space Model Ltd. La voiture est radiocommandé, afin de pouvoir circuler librement dans les rue de Malte, une particularité qui posera beaucoup de problème lors du tournage. L’équipe fin prête, ils s’envolent pour l’île de Malte, Reg Hill restant en Angleterre pour réceptionner les rush.

 

 

 

Sur place, l’équipe est rejoint par des acteurs locaux, Charles Thakes interprète le voleur de tableau Stavros Karanti et son homme de main Christof est interprété par Peter Borg. Le tournage se passe plutôt mal sur place, Gerry Anderson étant à la fois réalisateur et producteur, il prend donc des décisions qui n’impacterais pas le budget disponible. De plus, la météo et la lumière sont deux sources de problème constants. Enfin, le véhicule radioguidé des héros se trouve perturbé par les ondes radio de la base aérienne militaire avoisinante. La voiture foncera droit vers un murs au cours d’une scène, obligeant l’équipe à perdre du temps pour la réparer. Les rush sont envoyés directement en Angleterre pour être développé, de ce fait Gerry Anderson n’a aucun moyen de savoir si ce qu’il a tourné et bon ou mauvais. La majorité des scènes est tournée sans prises de sons, y compris les scène de dialogues entres les acteurs, ainsi très peu de gros plan sont tournés et les acteurs font souvent dos à la caméra ou bien sont hors champs. Le délai pour le tournage étant terminé, l’équipe quitte Malte sans avoir réussi à tourner toutes les scènes. Quelques plans supplémentaires, comme celles de l’avion en vol seront tournée en Angleterre. Peter Dyneley (Voix de Jeff Tracy dans Les Sentinelles de l’air) rejoint le casting pour prêter sa voix à l’Investigateur. Le montage de l’épisode est achevé, non sans difficulté. Mais le résultat est décevant au dires de Gerry Anderson. Le film ne sera jamais montré à N.B.C et le projet sera complètement abandonné.

L’abandon du projet ne sera pas sans conséquence car la marque de jouet Dinky Toys avait déjà acheté les droits pour produire des répliques des véhicules. Suite à cette décision, Dinky Toys fera quelques modifications aux véhicules pour les commercialiser sous d’autres couleurs. La voiture rouge devient un véhicule militaire vert olive et sortira en 1976, arborant sur sa boite la mention de Gerry Anderson comme créateur. Quant au bateau, il deviendra un bateau de surveillance côtière et sortira en 1977. Les marionnettes de John et Julie seront utilisés en 1977 pour une publicité des sauces à dessert JIF. La même année, les deux véhicules seront présents à l’exposition Space City de Blakcpool. John et Julie sont font également partie de l’exposition, accompagné du décors et de la troisième marionnette de la publicité JIF. En 2018, les deux véhicules seront mis en cente aux enchère à Sworders, chacun estimé entre £6.000 et £8.000. La voiture sera finalement vendu pour £6.000 et le bateau pour £5.600. L’année suivante, en septembre, les deux véhicules seront de nouveau mis en vente sur Vectis, cette fois ci estimé entre £3.600 et £4.600. Seul la voiture sera vendue pour £2.300. Avec les photos des ventes aux enchères, ont peu hélas constaté l’état de dégradation avancé.

Ce pilote désavoué par Gerry Anderson sera longtemps invisible. Seul des copie VHS de mauvaises qualités circulent dans les conventions. Mais en 2012, le Fanderson édite un DVD comprenant le pilote ainsi que la publicité JIF. Le DVD sera retiré de la vente vers 2015 lorsque Network éditera The Investigator dans The Lost World of Gerry Anderson, une compilation d’autre films rare ou inédit.